Culture et Patrimoine - Le Pied du Roy

S'il y a à Courlay, un nom qui n'est pas facile à expliquer c'est bien celui-là.

Autant que je sache, aucun roi n'a posé son auguste pied sur la commune, à moins qu'il ne s'agisse d'un « roi » temporaire, un champion de tir à l'arc, ou le « roi » du carnaval. Dans ce domaine, tout est possible, mais rien n'est prouvable.

Voici une autre tentative d'explication, mais qui nécessite un petit rappel historique.

Avant la création du système métrique, à la révolution, les mesures variaient souvent d'une paroisse à une autre. Par exemple, la « boisselée » qui est la surface ensemençable avec un « boisseau » de blé, était de 8 ares 358 à Courlay, 6 ares300 à la Forêt-sur-Sèvre, mais montait à 25 ares 536 à Chizé. Il est vrai que le boisseau passait de 0,1194 litre à Thouars à 0,3184 litre à Bressuire.

Dans les années 1780, à la suite de mauvaises récoltes, la campagne et ses habitants étaient très appauvris. Y compris les seigneurs dans la mesure où il n'y avait plus grand-chose à prendre dans les borderies.

Les domaines seigneuriaux étaient aussi mal délimités que les provinces. Ceux qui avaient la chance de demeurer à la limite de deux fiefs pouvaient toujours dire à l'un qu'ils avaient payé les redevances à l'autre et réciproquement. Ces seigneurs trouvèrent une parade, l'établissement par les arpenteurs-dessinateurs des « plan-terriers », ancêtres du cadastre, qui délimitaient clairement les propriétés. Mais comme les mesures de longueur variaient autant que les autres, ils utilisaient partout le "pied du roy", dont la longueur : 0,3248 mètre était censée être celle d'un pied de roi... qui aurait chaussé du 50 !

Un arpenteur a peut-être oublié un instrument de mesure gradué en pied de roy dans ce chemin.

Voici une troisième tentative d'explication.

En 1793, l'armée catholique royale (les Vendéens) comptait des hommes originaires du pays de Retz. On les désignait sous le nom de Pédret, ce qui est, à quelques nuances de prononciation près, l'ancienne dénomination de l'actuel pied du roy.

Le chemin du Pédret était peut-être la cache d'un homme du pays de Retz, ou le lieu de sa mort.

 

ACTUS

Actualités

CONTACT
MAIRIE de COURLAY 42 rue Salliard du Rivault 79440 COURLAY Tél. : 05.49.72.20.42 Fax : 05.49.72.34.61

*Champs obligatoires